Archives par catégorie: Tendances et actualités

Quelle politique de stationnement adopter dans son entreprise ?

politique de stationnement - parking policy

La politique de stationnement d’une entreprise est une charte et des règles visant à organiser celui-ci. Sans en oublier pour autant la satisfaction des collaborateurs. Avoir une politique de stationnement efficace permet donc d’optimiser la gestion du parking d’entreprise, de le rentabiliser et d’accompagner la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et de QVT (Qualité de Vie au Travail) de l’entreprise.

politique de stationnement - parking policy

1. Pourquoi implémenter une politique de stationnement ?

Comme présenté ci-dessus, adopter une politique de stationnement représente plusieurs avantages pour l’entreprise et ses collaborateurs.

Tout d’abord, l’optimisation de la gestion du parking. En effet, ces règles définies permettent d’organiser le stationnement et l’accès au parking. Pour l’équipe en charge de sa gestion, la mission est donc plus simple au quotidien.

Ensuite, le parking est rentabilisé. Avec une bonne gestion du stationnement, le remplissage de ce dernier sera meilleur. Il y aura moins de places vacantes chaque jour (en moyenne, 30% des espaces restent inutilisés dans le cadre d’une entreprise sans politique définie). De plus, l’entreprise peut choisir de mettre en location certaines places si le parking n’est pas complet, et donc couvrir une partie des frais de celui-ci.

Enfin, dans une approche de RSE et QVT, elle permet d’améliorer le bien-être des collaborateurs et favoriser les mobilités plus douces (véhicules électriques, vélos, covoiturage…). L’entreprise peut choisir d’avantager les collaborateurs optant pour ces modes de transport alternatifs plus respectueux de l’environnement.

2. Comment créer cette politique ?

La première étape pour créer une politique de stationnement est d’analyser sa situation actuelle, le contexte et ses capacités. Une entreprise avec un parking de 100 places ne fera pas les mêmes choix que celle avec 20 places. Il en est de même entre une ayant un ratio d’une place pour 4 personnes et une autre ayant une place pour 8 personnes.

Il est essentiel de faire ressortir ses points négatifs, et également les positifs de sa gestion actuelle pour les conserver ou les améliorer. Nous avons créé un quizz pour vous aider dans ce travail, cliquez ici !

L’entreprise doit aussi analyser les habitudes de ses collaborateurs en matière de mobilité. Elle pourra ainsi savoir à qui accorder des places attitrées ou comment équiper le parking en conséquence (bornes électriques, emplacements 2 roues…). Les questions à se poser sont diverses : Qui vient en transport en commun ou par ses propres moyens ? Combien possèdent un véhicule électrique ou hybride ? Quel est le temps moyen de leur trajet domicile-travail ? Qui fait du covoiturage ? etc.

3. Quels outils pour la mettre en place facilement ?

Mettre en place ce type de politique peut se faire soit par ses propres moyens, soit à l’aide d’une solution dédiée.

La mise en oeuvre via une équipe en interne peut se révéler très chronophage. De plus, elle ne permet pas toutes les actions de manière simple : réservation et attribution d’une place, statistiques d’occupation…

Afin de gagner du temps au quotidien, il est plus avantageux d’opter pour une solution digitale dédiée… comme par exemple MyCarSpot ! Grâce à une application web et mobile, les collaborateurs réservent une place ou libèrent la leur s’ils sont titulaires quand ils sont absents. L’algorithme d’attribution distribuera automatiquement les places disponibles selon les règles de priorité définies par l’administrateur (soit via notre questionnaire de mobilité, soit par des règles qu’il aura déjà déterminées en amont).

Opter pour ce type de solution permet une plus rapide adoption de la politique par les collaborateurs. Ils se sentent accompagner. De plus, le stationnement est partagé de manière équitable entre tous. Il n’est plus réservé qu’à une petite partie de l’entreprise (managers, haute hiérarchie…).

Flex parking : enjeux et atouts pour vos collaborateurs

flex parking

Le flex parking est le fait de partager les places de parking entre collaborateurs. Le stationnement dans l’entreprise devient collaboratif et ouvert à tous, il n’est plus seulement réservé à quelques personnes de la hiérarchie.

flex parking

1. Quels sont les enjeux du flex parking pour l’entreprise ?

Le parking d’une entreprise est rarement complet. En effet, tous les jours, pour cause de télétravail, congés ou déplacement, des collaborateurs ayant une place de parking attitrée sont absents du bureau. Leur place reste donc vacante, alors que d’autres pourraient l’utiliser.

En moyenne, une place de parking louée coûte entre 1 500 et 2 000€ à l’année pour une entreprise. Avoir des places non utilisées quotidiennement représente donc un coût important pour celle-ci. Passer au flex parking permet de gagner jusqu’à 30% de places et de réduire la quantité de places. Elle peut également décider de mettre une partie de ses places en location pour rentabiliser son parking !

De plus, le flex parking permet à l’entreprise de se donner une image plus moderne et dynamique auprès des collaborateurs. On casse les codes en ouvrant l’accès à tous et non pas qu’aux managers.

2. Et pour le collaborateur, quels sont les avantages ?

Le principal atout de cette stratégie pour le collaborateur est l’ouverture de l’accès au parking. Grâce au flex parking et à une solution dédiée pour le gérer comme MyCarSpot, une entreprise peut très facilement doubler le nombre de personnes ayant accès au parking. Certaines parviennent même à donner l’accès à tous ses collaborateurs.

Bénéficier d’une solution dédiée pour le flex parking et la réservation de places, permet au collaborateur de réduire son stress et le temps nécessaire pour se garer. En 2015, près de 20% des Européens mettaient entre 6 et 15 minutes pour trouver une place de parking sur leur lieu de travail (Statista Research Department). La réservation d’une place de parking en amont représente donc un gain d’une heure chaque semaine !

De plus, le collaborateur qui voyait le parking à moitié rempli auparavant sans pouvoir s’y garer sera moins frustré. Désormais, il y aura accès et le verra beaucoup plus rempli.

Bien-être au travail : un enjeu majeur pour les entreprises en 2021

Ces dernières années, nous entendons de plus en plus parler de bien-être au travail, de qualité de vie au travail…  Selon une étude Wildgoose menée en 2017, 61% des salariés considèrent plus important le bonheur et le bien-être au travail que le salaire.

Qu’est-ce que le bien-être au travail ?

Selon la définition officielle de l’OMS, le bien-être au travail est “un état d’esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d’un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur, et de l’autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail”. 

Nous pouvons également considérer que le bien-être au travail dépend des facteurs influant sur la qualité de vie au travail : sécurité des locaux, agencement des espaces de travail, intérêt pour les missions confiées, perspective d’évolution et de développement professionnel, relations sociales…

Quelles actions mettre en place ?

  • Être flexible et laisser la liberté aux collaborateurs d’organiser leur planning.
  • Donner du sens au travail des salariés et leur permettre d’évoluer dans leurs missions.
  • Favoriser la bonne ambiance avec des moments de team building.
  • Proposer des services complémentaires : conciergerie, garderie, activités sportives et de bien-être…
  • Redécorer et réaménager les espaces dans une optique de confort : fauteuils ergonomiques, plantes vertes, peintures…
  • Repenser les espaces actuels pour en créer des nouveaux favorisant les échanges et la collaboration : flex office, salles de pause, bulles de réunions…

L’objectif pour l’entreprise est d’améliorer l’expérience collaborateur au sein du bâtiment, mais également chez lui. Elle peut aussi mettre en place une application (comme MyCarSpot) permettant aux collaborateurs de réserver une place de parking ou un bureau en amont de leur venue sur site, à la cantine à l’heure du déjeuner quand ils le souhaitent. Ainsi, le collaborateur sait, avant-même de venir sur site, qu’il pourra se garer, s’installer à un poste donné et déjeuner à la cantine. L’entreprise lui évite ainsi du stress et des questionnements au quotidien.

Quels bénéfices pour l’entreprise ?

Veiller au bien-être et à la qualité de vie au travail de ses salariés est une responsabilité pour les entreprises et un enjeu majeur. En effet, dans une étude Viavoice et Harmonie Mutuelle, 18% des salariés affirment avoir déjà été victimes d’un burn-out. Le coût du mal-être au travail quant à lui représenterait 13 340€ par salarié et par an en France selon une étude du groupe Apicil. Opter pour une stratégie de bien-être contribue donc à réduire ce coût conséquent.

De plus, mettre en oeuvre des actions et pratiques favorisant le bien-être au travail offre plusieurs bénéfices pour l’entreprise : une productivité accrue, un plus fort engagement des salariés, une réduction de leur stress, une meilleure image de marque employeur…

Pourquoi et comment mettre en place le desk sharing dans votre entreprise ?

desk sharing

Le desk sharing, c’est quoi ?

Le desk sharing, comme sa traduction l’indique, est tout simplement le fait de partager les bureaux en entreprise. Fini les bureaux individuels et attitrés, place au partage ! Les espaces sont repensés et optimisés dans ce sens. 

Cette tendance se développe de plus en plus ces derniers mois du fait du contexte sanitaire. Les collaborateurs alternent entre jours de présence au bureau et télétravail, ou sont en déplacement. De ce fait, beaucoup de bureaux restent vides tous les jours, ce qui représente un coût important pour les entreprises.

desk sharing

Qu’est-ce que l’entreprise y gagne ?

Les avantages pour l’entreprise sont multiples :

  • Une meilleure circulation de l’information entre les collaborateurs
  • Un environnement plus propice aux échanges et rencontres entre collaborateurs d’équipes différentes
  • Un esprit d’équipe renforcé et le travail collaboratif favorisé
  • Une optimisation des espaces permettant d’en créer des nouveaux (salles de pause, cafétéria, bulles de réunion)
  • Une réduction de la superficie des bureaux et donc des coûts (jusqu’à 25% d’économies en moyenne)

Comment réussir son passage au desk sharing ?

  • Se baser sur des données fiables d’occupation et de volonté des équipes avant de prendre ces décisions de stratégie immobilière.
  • Limiter la taille des open spaces pour ne pas avoir des plateaux de centaines de personnes, vos collaborateurs souhaitent garder du calme et de l’intimité.
  • Bien informer les managers et les équipes en amont pour les préparer à ces changements.
  • Equiper les bureaux pour répondre aux besoins de chacun : écran, clavier, souris, support d’ordinateur…
  • Fournir à chaque collaborateur un casier afin qu’il puisse y ranger ses documents, effets personnels…
  • Digitaliser cette transformation à l’aide d’une solution de réservation de places pour accompagner le collaborateur au quotidien.

MyCarSpot, solution digitale de gestion des espaces partagés en entreprise, vous accompagne dans la mise en place et l’adoption de cette stratégie immobilière : 

  • réservation de postes de travail par les collaborateurs, 
  • confirmation de présence par scan de QR code,
  • attribution automatique d’un poste selon son équipe,
  • gestion des jours non travaillés (congés, fériés…),
  • statistiques d’occupation,
  • définition d’une jauge de remplissage… 
Demander une démo
mycarspot - app desk sharing

Quel avenir pour l’espace de travail ? (Infographie)

Infographie flex office

Comme le montre cette infographie “Flex Office”, l’espace de travail est donc amené à se transformer pour devenir plus flexible. Mettre en place les bureaux partagés et le flex office offrent de nombreux avantages, comme par exemple :

  • Des économies jusqu’à 25% sur l’empreinte immobilière de l’entreprise qui pourra réduire ses espaces inutilisés,
  • Une optimisation des espaces et la possibilité d’en créer des nouveaux plus fonctionnels : bulles de réunions, salles de pause…,
  • Un bien-être accru des collaborateurs qui peuvent mieux organiser leur vie professionnelle et personnelle en alternant les jours de présence au bureau et le télétravail,
  • Une plus grande créativité et productivité des équipes,
  • Un meilleur partage de l’information et des interactions plus fortes entre les équipes qui se mélangent et se rencontrent.

MyCarSpot vous accompagne dans la mise en place des bureaux partagés et de la flexibilité de vos espaces de travail. Découvrez notre solution digitale : réservation de postes de travail, statistiques d’occupation, définition de jauge de remplissage…

Demander une démo

Sources de l’infographie “Flex Office” :
Baromètre annuel Télétravail 2021 de Malakoff Humanis
– Sondage Deskeo du 2 au 22 février 2021 : « Flex office: vers la fin des bureaux attitrés ? »
– Buzzy Ratios 2019 de l’ARSEG : « Combien coûte un poste de travail en 2019 ? »
– Acuity Mag : « Desk-sharing hits productivity » 
– Sondage Odoxa réalisé en mars 2021 « Sortie de crise: les Français attendent de profonds changements dans l’organisation des bureaux »
– Etude JLL France : « Flex Office »
– Etude 2018 « Self-rated productivity and employee well-being in activity-based offices: The role of environmental perceptions and workspace use »

Votre parking d’entreprise est-il optimisé ?

Vous recevez régulièrement des plaintes de la part de collaborateurs au sujet du parking de l’entreprise ? Ce dernier est-il souvent à moitié rempli ? Son accès est-il restreint à certains collaborateurs ? Qui s’occupe de sa gestion et de son bon fonctionnement ? 

De nombreuses questions sont à se poser pour savoir si son parking d’entreprise est optimisé ou non. Et les enjeux sont importants : gain de temps pour le gestionnaire, économies pour l’entreprise et satisfaction accrue des collaborateurs !

Votre parking d’entreprise est-il réellement optimisé ?

8 questions pour vous aider à faire ressortir vos points forts et axes d’amélioration pour enfin devenir l’as de la gestion du parking !

Répondre au questionnaire

Voici quelques pistes à explorer pour optimiser votre parking :

  • Sécurisez l’accès au parking, via des systèmes de contrôles d’accès notamment (caméras à reconnaissance de plaques, badge, app mobile…)
  • Offrez des places adaptées à chaque moyen de transport (vélo, motos, véhicules électriques, véhicules hybrides, SUV, petite voiture…) et profil (personne à mobilité réduite, femme enceinte…)
  • Ouvrez votre parking à tous les collaborateurs : vous augmenterez ainsi son occupation, et surtout la satisfaction de vos équipes !
  • Munissez-vous d’un outil dédié pour gérer les réservations de places, avoir des statistiques réelles sur l’occupation du parking : vous pourrez ainsi prendre les bonnes décisions stratégiques sur le volume de places dans le parking
  • Ecoutez vos collaborateurs et leurs plaintes

Beaucoup d’entreprises ont déjà franchi le cap de la gestion intelligente et digitale de leur parking, pourquoi pas vous ?

MyCarSpot vous accompagne dans la gestion et l’optimisation de votre parking grâce à une solution digitale dédiée, qui s’occupe de tout à votre place : Demandez une démo !

Comment accompagner le retour au bureau de ses collaborateurs ?

Accompagner retour au bureau des salariés

La crise sanitaire que nous vivons depuis plus d’un an maintenant a changé nos habitudes, tant personnelles que professionnelles. Fin 2019, avant la crise sanitaire, en moyenne 30% des salariés français avaient déjà télétravaillé : 15% de manière occasionnelle et 14% régulièrement (de façon contractualisée ou non)*. Pendant le confinement du printemps 2020, ce chiffre est monté jusqu’à 41%. Mais ce phénomène a diminué sur la fin de l’année 2020 avec 14% des salariés en télétravail selon une étude menée par Odoxa-Adviso Partners pour France Info.

Les entreprises sont aujourd’hui confrontées à un enjeu majeur : Préparer le retour sur site de leurs collaborateurs et les accompagner tout en assurant la sécurité sanitaire de tous, malgré les risques actuels que nous connaissons.

Accompagner retour au bureau des salariés

1. Réorganiser ses espaces

Ce n’est une surprise pour personne : les entreprises doivent adapter et réorganiser leurs espaces pour faire revenir leurs collaborateurs sur site.

Les actions et mesures possibles sont diverses :

  • définition d’un taux de remplissage du bâtiment,
  • fermeture de certains espaces partagés,
  • condamnation d’un bureau sur 2 en open-space,
  • espacement des postes de travail,
  • réservation de bureaux,
  • mise en place d’un roulement dans les jours de présence de chaque équipe…

Pour la personne en charge de cette mission, celle-ci peut vite devenir très chronophage sans l’aide d’un outil dédié.

MyCarSpot, solution digitale de gestion des espaces partagés

Grâce à MyCarSpot, les collaborateurs peuvent réserver un poste de travail en amont de leur venue sur site. L’algorithme distribuera automatiquement les bureaux disponibles, et ce dans le respect des règles prédéfinies par le gestionnaire (fermeture d’espaces, ouverture à la réservation d’un bureau sur 2, open space réservé pour une équipe précise…).  En savoir plus

2. Adapter les interventions des équipes de nettoyage

La désinfection et le nettoyage des espaces de travail représentent un coût non négligeable pour les entreprises, mais qui est indispensable. En moyenne, on estime entre 1€ et 1,50€ HT le coût de la désinfection au m² des immeubles de bureaux. Pour une entreprise ayant plusieurs centaines de m², le budget peut donc très vite grimper.

Savoir quels espaces étaient occupés et lesquels sont restés vides permet de désinfecter seulement les espaces en ayant réellement besoin. Les frais de nettoyage peuvent ainsi être considérablement diminués.

 

3. Être à l’écoute de ses salariés

Le point le plus important est probablement d’écouter ses collaborateurs. La crise de la Covid-19 a eu des conséquences sur leur manière de s’organiser et de travailler. Il est essentiel de communiquer avec eux. L’entreprise doit comprendre leurs inquiétudes concernant leur retour au bureau, leurs besoins, et les rassurer. Il s’agit là d’être disponible pour eux et de répondre à leurs questions. Leur venue sur site doit se faire le plus sereinement possible.

L’entreprise doit être flexible et réhabituer au fil du temps ses collaborateurs à venir sur site. Elle peut mettre en place un planning de présence des équipes. Chacune aura des jours définis pour venir. Cela permettra de recréer le lien social qui est difficile à maintenir à distance et de fédérer les équipes en les rassemblant. Ainsi, elle régulera naturellement l’occupation des bureaux afin de respecter la jauge de remplissage. L’entreprise évitera ainsi le brassage des équipes, ce qui permet une meilleure traçabilité des éventuels cas contact.

 

4. Remotiver ses collaborateurs

Les salariés évoluent actuellement dans un climat d’incertitude et voient parfois leur activité ralentir. Qu’ils soient déjà retournés sur site ou toujours en télétravail, il est donc essentiel pour les managers de rassurer leurs équipes afin de les remotiver.

Le rôle du manager

C’est le rôle du manager de motiver ses collaborateurs, notamment par la mise en place d’actions, telles que :

  • Responsabiliser les employés afin de les impliquer davantage dans leurs missions,
  • Améliorer la communication interne en créant des groupes de travail,
  • Complimenter les employés et reconnaître leur valeur afin d’augmenter leur efficacité et leur productivité,
  • Etre transparent sur les résultats afin d’informer les salariés sur la situation actuelle. Cela les conduira à travailler encore plus si les résultats sont mauvais et, à l’inverse, à continuer sur leur lancée dans le cas d’un bilan positif.

 

Motiver ses salariés sur site

Dans un premier temps, il est primordial de motiver les salariés présents sur site. Car ils ont besoin d’être rassurés sur les mesures sanitaires mises en place.

Pour cela, il est nécessaire :

  • D’informer : les fake news sont très répandues lors de crise, il est donc important de communiquer aux équipes des informations concrètes et claires.
  • D’écouter : en temps de crise sanitaire, certains salariés peuvent être anxieux face à la maladie et craindre pour la santé de leurs proches. Ces craintes doivent être décelées et entendues par le manager afin de pouvoir par la suite les rassurer.
  • De valoriser : la mise en place de prime pour leurs efforts permet de montrer de la reconnaissance envers les équipes. Les chèques cadeaux offerts aux salariés sont donc un excellent moyen de montrer de la gratitude envers les employés en les récompensant.
  • De co-construire : afin de prouver sa confiance aux salariés, l’équipe managériale doit les associer à la construction de solutions en s’appuyant sur l’intelligence collective.

 

* Etude Malakoff Humanis – Septembre 2020 « Le télétravail en France : Bilan et perspectives »

Cantines d’entreprise : de nouvelles règles sanitaires

Cantine d'entreprise

La nouvelle vient de tomber ce mardi 23 mars 2021 : les cantines d’entreprise vont devoir mettre en place de nouvelles mesures sanitaires afin d’assurer la sécurité de leurs collaborateurs. Désormais, chaque employé devra manger seul à sa table et avoir un périmètre de 8m² libre autour de lui au restaurant d’entreprise. Des règles pas toujours simples à mettre en place et qui peuvent être très chronophages pour la personne en charge de cette mission.

Par où commencer ? Comment éviter à ses collaborateurs de manger devant leur ordinateur avec un plateau repas ? Comment leur permettre de faire tout de même une pause déjeuner ?
Voici quelques pistes à explorer pour se mettre en conformité avec ces nouvelles mesures !

Cantine d'entreprise

1. Définir un taux de remplissage de son espace de restauration

Afin de pouvoir respecter les 8m² libre autour d’un collaborateur qui déjeune, il est important de définir le taux de remplissage maximal de la cantine. Le gestionnaire peut dans un premier temps diviser sa superficie globale par 8 pour obtenir la capacité maximale. Et dans un second temps, il pourra agencer les tables afin de se rapprocher au maximum de ce nombre de places, sans le dépasser.

Avec ces changements, il saura anticiper et réorganiser son service, dans une cantine avec une capacité réduite.

 

2. Mettre en place des créneaux horaires réservables

Les cantines d’entreprise connaissent bien souvent une affluence forte entre 12h00 et 13h00. L’objectif pour l’entreprise est aujourd’hui d’éviter les queues interminables, les attentes et regroupements de personnes propices aux contaminations. Une des solutions est la réservation d’une place à un créneau donné et selon des capacités d’accueil définies en amont. Le collaborateur saura ainsi en amont l’heure à laquelle il pourra aller déjeuner, et ce dans le respect des règles sanitaires.

 

3. Identifier et tracer les potentiels cas contact

Même si l’entreprise met en place toutes ces mesures, le risque de contamination sera malheureusement toujours présent. Elle peut en complément casser d’éventuelles chaînes de contamination grâce à l’identification des cas contact et à leur notification. Grâce à la réservation au préalable d’un créneau à la cantine, l’entreprise est en mesure de savoir quel collaborateur était présent à la cantine en même temps qu’une personne testée positive à la COVID-19. Les éventuels cas contact sont identifiés et prévenus pour qu’ils puissent s’isoler le temps de se faire tester à leur tour.

Ainsi, l’entreprise maîtrise et limite les contaminations au sein de ses bâtiments. Elle peut donc assurer la sécurité sanitaire de ses collaborateurs.

 

Gestion cantines d'entreprise avec MycarSpot

MyCarSpot facilite la mise en place de ces actions via ses applications web et mobile en permettant à l’entreprise :

  1. Définir des créneaux et leur capacité,
  2. Permettre aux collaborateurs de réserver une place à un créneau donné,
  3. Identifier les éventuels cas contact, présents en même temps qu’une personne testée positive.

Pour en savoir plus, cliquez ici !

Pourquoi les entreprises qui optimisent leur parking sont plus performantes ?

Les entreprises les plus performantes font gagner 3 minutes par jour à leurs collabs sur le parking

Le stationnement en entreprise est toujours très compliqué. Mais des solutions digitales et collaboratives existent.

Savez-vous qu’un Parisien perd en moyenne un an de sa vie à chercher une place de parking ? Et que 20% du trafic en ville est causé par des automobilistes qui cherchent une place de parking ? (source : https://blogs.mediapart.fr/lesaviezvous/blog/220916/combien-de-temps-perd-chercher-une-place-de-parking)

Optimiser le parking des entreprises, c’est le créneau de MyCarSpot depuis plusieurs années et nous avons constaté que les entreprises qui utilisent nos services sont plus performantes. Savez-vous pourquoi ?

Il y a plusieurs facteurs : le temps gagné, l’image de l’entreprise, l’argent économisé.

Tout d’abord le temps.

Dans le parking des entreprises, c’est souvent l’anarchie ! Premier arrivé, premier servi ! Et les autres ? Ils n’ont qu’à tourner pour voir si il y a une place et ensuite, ils vont dans les rues pour trouver une place, quitte à payer une amende. Et avec le prix des FPS dans les villes… ouch. Avec MyCarSpot, la place est réservée : la veille, les utilisateurs sont notifiés de la place qu’ils pourront utiliser. Idéal pour s’organiser si on n’a pas obtenu de place, pour ne pas utiliser la voiture et favoriser les transports en commun ou les deux roues ou encore pour co-voiturer. Un parking organisé, c’est du temps gagné ! L’ouverture de la barrière de parking avec une caméra à lecture de plaque ou avec un bouton dans l’application, c’est aussi un confort et un temps précieux d’économisé !

Ensuite l’image de l’entreprise.

MyCarSpot, c’est une application web et des applications mobiles qu’on utilise au quotidien. Vous en connaissez beaucoup des applications mobiles professionnelles que vous utilisez tous les jours et qui vous rendent la vie plus belle ? Votre image d’entreprise est modernisée. Mais c’est aussi du lien entre les collaborateurs : “Vous avez obtenu la place de Stéphane pour demain”. Cool ! Sympa de sa part. Alors forcément, un petit merci le lendemain ! Idéal pour améliorer l’ambiance au travail, se sentir appartenir à une équipe, à une entreprise où il fait bon vivre. Un truc de plus pour la rétention des talents !

Enfin l’agent économisé.

Sans vouloir dénigrer les parkings publics : ça coûte cher ! Entre 1200 et 1500 Euros par an pour un abonnement en parking public. Alors que bien souvent, il y a des places dans le parking de l’entreprise… mais elles sont réservées au managers… qui sont en déplacement, en télétravail, en congé… Quel dommage ! C’est une économie facile grâce à MyCarSpot. Sans compter le coût du temps perdu par les collaborateurs à chercher des places. 3 minutes de perdu par jour, c’est une journée de travail en moins par an par collaborateur. Vous avez 100 personnes sur votre lieu de travail : C’est pratiquement un équipier à mi-temps supplémentaire économisé.

Le résultat est clair, les entreprises qui utilisent MyCarSpot sont plus performantes, plus modernes et partagent des valeurs recherchées par les nouvelles générations !

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir comment nos clients ont transformé leur entreprise avec le parking digital et collaboratif. https://www.mycarspot.io/nous-contacter